La période d’essai : comment dévoiler son savoir-être

Votre période d’essai débute, votre manager ne va pas uniquement « tester » vos compétences techniques mais aussi s’assurer que votre savoir-être est en adéquation avec ses attentes.

Les enjeux de la période d’essai sont forts
Il ne faut pas oublier que le processus de recrutement est un véritable parcours du combattant qui ne s’arrête pas à la signature de votre nouveau contrat de travail. Les enjeux de la période d’essai sont donc forts, mais vous devez être conscient que vous avez été choisi, cela doit renforcer votre confiance en vous. Cette période est surtout une phase d’observation et d’intégration, pendant laquelle chacun peut mettre fin au contrat, aussi bien le nouvel embauché que l’employeur. L’enjeu, c’est de (dé)montrer vos compétences mais surtout votre savoir-être, ce que le CV et l’entretien permettent moins de saisir.

Chacun est dans une position “gagnant-gagnant”
Vous ne devez pas oublier les raisons pour lesquelles vous avez été recruté·e, dans quel contexte, quelle est votre valeur ajoutée. Si l’entreprise ne propose pas de processus d’intégration, vous pouvez poser la question de vous-même : qu’attend-on de vous, en particulier en termes de soft skills, un sujet qui est souvent moins abordé lors des entretiens de recrutement.

Que faire si vous sentez un décalage
Il faut rester dans une dynamique de professionnel. Ne pas hésiter à faire le point à mi-parcours avec votre manager. Parler du décalage éventuel entre votre vision du poste et ce qui vous semble être attendu maintenant que vous êtes dans l’entreprise. En tout cas, il n’est pas bénéfique de faire profil bas pendant cette période et ne pas attendre le dernier jour pour soulever les éventuels problèmes. En étant pro-actif sur cette question, vous faites déjà la preuve d’un savoir-être indispensable.

  • Partager